Art et essai: entretien avec notre jeune artiste Felixe Rives

Il y a beaucoup d’expositions à voir en ce moment et de nombreux artistes à (re)découvrir mais sait-on que se cachent aussi dans nos murs de jeunes talents. Nous sommes partis à la rencontre de Felixe Rives, une élève de seconde. Nous lui avons demandé de nous présenter son travail de création artistique, ce que représentait pour elle sa passion et quelles interprétations elle donnait à ses premières oeuvres dont certaines ont déjà été retenues dans plusieurs salons. Felixe oeuvres

” Ma première création s’appelle ‘Salima’, cette création était la première œuvre exposée en public lors d’une ma première compétition : ‘International Women’s day art prize’, en 2013. Ceci représente une femme de profil à la fenêtre. Elle est dans un cadre comme si elle regarde par la fenêtre où on la voit enfermée dans sa maison sans pouvoir sortir. Cela représente la mémoire de toutes les femmes qui ne travaillent pas et qui restent a l’intérieur et passent leurs journées à nettoyer leur maison. Cette œuvre à commencé par un carton peint en noir, rempli de points blancs, aucune autre idée ne m’était venue en tête a ce moment-là. Puis j’ai discuté et j’ai trouvé cette idée, les 4 carrés avec des motifs que j’ai reproduits avec des allumettes de couleurs différentes pour chaque cadre. Ces couleurs montrent l’internationalité, chaque  couleur différente représente un continent, pour reconstituer le monde. Puis j’ai rajouté l’ombre de la femme qui regarde a la fenêtre. Lorsque j’ai créé cette œuvre, j’étais très fière, mes parents aussi et je l’ai montrée à tout le monde, j’ai dû l’encadrer pour la compétition et je la garde comme ma première œuvre finie.

Felixe 2Ma seconde création principale est mon drapeau australien, qui a une réelle signification. Pour celui-ci, j’ai eu l’idée d’un coup, un jour comme ça puis pendant une semaine de vacances je me suis mise au travail et j’ai fait tout les petit détails au pinceau, en utilisant un seul pinceau et un seul tube de peinture bleue pour tout le drapeau. Il est de taille 60cm sur 120cm, réplique d’un véritable drapeau, et comporte même le jeu du lynx où il faut trouver des formes. Puis j’ai cousu les étoiles dessus et j’ai rajouté l’’Union Jack’ en faisant des points avec une baguette. Lorsque j’ai fait ce drapeau j’ai appris plusieurs choses, telles que la taille d’un drapeau et ses proportions, de même que tous les drapeaux n’ont pas les mêmes proportions mais aussi que les étoiles sur ce drapeau n’ont pas le même nombre de branches. Mais en fait, ce drapeau était réellement un drapeau pour mon père qui était rentré vivre en France depuis 6 mois. Alors je lui ai fait une surprise pour Noël 2013 où je lui ai offert c’était pour l’inciter à revenir en Australie. Il l’a gardé chez lui mais n’est pas encore revenu.

oeuvre 3L’oeuvre ci-contre est une petite création que j’ai faite pour essayer les collages. C’était lors d’une compétition artistique dans le petit village de ma grand-mère, qui s’appelle Salies-de-Bearn, et la compétition s’appelle ‘Salies-a-peindre’. C’est un concours organisé pour représenter le village et de nombreux artistes se retrouvent donc tous les ans dans ce village pour le peindre, le sculpter ou autre. Ils ont trois jours pour compléter leurs œuvres. Je fais cette compétition depuis plusieurs années, depuis que je suis petite. L’année dernière j’ai donc fait un collage de la plus vieille maison du village et j’ai gagné le premier prix de mon groupe d’âge. Mais personnellement je ne suis pas tres fière de ce résultat. J’aurais bien aimé faire quelque chose de mieux mais je n’ai pas eu le temps et les idées pour le faire à temps.

Felixe 3Cette œuvre est plus un concept : Le cadre était un cadre que ma sœur a peint lorsqu’elle était petite donc symbolique de cette jeunesse et quelque chose de fait par une petite fille donc sans règles et sans restriction, quelque chose qui est libre et vient du cœur d’une petit fille qui va l’offrir a sa mère. Puis dans ce cadre quelque chose de carré qui fait passer le message du cadre quelque chose de sérieux. Donc cela fait un contraste entre le monde des enfants plein de rêve et de couleurs avec celui des adultes en noir et blanc.

Ma création d’art aborigène. Ceci est un essai. Je voulais essayer de faire une œuvre aborigène, faite entièrement de points marqués avec une pique de brochette sur une planche de bois. Pour celle-ci je me suis inspirée d’une vraie toile aborigène qui avait quelque lignes marron puis tout le reste d’une seule couleur. Alors j’ai fait 4 lignes oeuvre 4marron avec des points jaunes puis le reste est un dégradé de bleu avec du blanc. Chaque cadre a une différente technique et une différente idée. Je suis en fait très contente du résultat et je pourrais essayer de trouver une signification mais c’est principalement mon premier tableau aborigène.

Je me suis ensuite remise à la poterie en faisant une collection de chaussures. J’ai donc en tout fait 12 chaussures toutes différentes et j’ai ensuite fini cette expérience en faisant un pied puis une main et enfin un visage ou plutôt un masque. J’ai ensuite décidé de les mettre en exposition et je l’ai donc mis sur un tapi rouge qui symbolise donc cette importance et qui a donc un message. J’ai ensuite décidé de l’utiliser pour un travail en français sur les poèmes de sorte que je puisse l’exposer au CDI et aussi pour que les gens puisse interagir avec les chaussures. L’œuvre consiste à soulever les chaussures pour pouvoir lire les poèmes qui sont cachées dessous.oeuvre 6

Je me suis essayée ensuite aux collages commençant par un assemblage d’emballages de Fantails en laissant une bande faite à la main.  Cette création n’est pas extraordinaire mais c’est aussi un essai qui donne un effet ‘cool’. Un autre collage cette fois mieux pensé est un collage des cartes d’un simpoeuvre 5le jeu de cartes et qui demande l’aide de spectateurs, pour cette œuvre je vais demander l’aide des élèves de l’école leur demander d’écrire un nom de jeu que l’on peut jouer avec ces cartes pour pouvoir avoir en résultat un collage de cartes surmonté d’un nœud de noms un mélange d’écriture diverses.  

J’ai créé toutes ces œuvres personnellement qui me sont chères. Pour être une artiste, il faut déjà acquérir plusieurs connaissances, par exemple des bases sur des dessin et la peinture. Je fait ce cours d’art pour apprendre ces bases. Ce tableau est mon premier portrait de peinture. Ma prof Ornât m’a donner des voies et des instructions pour que je puisse apprendre a faire un visage ou plutôt un portrait a partir d’une photo. Une fois terminée je l’ai ramenée chez moi. Ornât était très fière de moi et elle m’a ensuite proposée de faire entrer cette peinture dans une compétition d’art avec le thème portrait localisée à Brookvale avec la compagnie If You Like Art qui fait donc de nombreuse compétitions tout au long de l’année avec différents thèmes tels des portraits mais aussi Street art ou sculpture etc.. Pour cette œuvre, je suis très fière de celle-ci, aussi je trouve qu’elle a une expression et un vissage super. Elle  a l’air triste et je suis fière de celle-ci et je pensais pourvoir gagner cette compétition. Malheureusement, je n’ai pas gagné mais j’était très heureuse de pourvoir y participer et j’ai été très surprise des résultats des autres et en voyant ce qu’ils ont fait. Je suis même heureuse de ne pas avoir gagné car ma création avait moins de techniques.oeuvre 7

Je finis donc le tour de mes œuvres principales œuvre en espérant m’améliorer en technique et en trouvant de nombreuses nouvelles idées. Je continuerais à créer les idées qui me viennent grâce à l’inspiration que je trouve partout commençant par les cours à l’école, par regarder le ciel , les fleurs mais aussi les sentiments, de même que lire des livres. Tout est une inspiration et en faisant des liens ambigus, diffèrents je crée quelque choses de nouveau et des idées différentes. Mon but n’est pas de représenter quelque chose de beau et de créer quelque chose de magnifique mais de faire passer un message, de donner aux gens un autre point de vue sur le monde. Je n’y suis pas encore mais j’espère un jours réussir a faire une différence dans le monde et à changer les gens en leur donnant ces autres voies à travers mon art¨”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: